Category Archives: Articles

25Sep/20

Pour célébrer les 50 ans des Opérations Dignité!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Comment deux cyclistes peuvent-ils rendre hommage au cinquantième anniversaire des Opérations Dignité? Pourquoi ne pas pédaler à travers quelques municipalités de notre région qui ont été fermées ou qui auraient pu l’être? Maxime Bilodeau, journaliste indépendant (pour Vélo Mag entre autre) m’a proposé de lui organiser 2 journées d’exploration en gravel bike ou on tenterait de relier le Rang IV de Méchins, Saint-Paulin-Dalibaire, Saint-Thomas-de-Cherbourg, Saint-Nil.

La journée 1, nous avons fait une boucle à partir de Capucins vers Saint-Paulin-Dalibaire en passant par ce qui était le Rang IV de Méchins puis Saint-Thomas-de-Cherbourg pour redescendre à Les Méchins et retour vers Capucins. Je dois avouer que pendant que mon jeune partenaire d’aventure triathlète à ses heures pédalait entre Les Méchins et Capucins, je ramenais le véhicule laissé sur place. J’ai poussé la machine pour tenter de le suivre toute la journée! Nous avons fait des arrêts entre autre aux cimetières, dernière trace visible de l’existence de ces villages.

La journée 2, le plan était de démarrer à l’Église de St-René, monter par le Renversé (très intense ascension!), se diriger sur le chemin du 10e et 11e rang pour revenir vers Saint-Nil par un chemin transversal. Un barrage de castor inondait et nous bloquait le passage. Nous avons rebroussé chemin pour tenter l’approche via la route de l’Église. Autre zone inondée! Ça ne passe pas en gravel bike! Déception, nous ne passerons pas par le cimetière du village. Nous aurons tout de même une descente épique via les Rangs 9 puis 10e et 11e. Les couleurs d’automne étaient au rendez-vous.  Nous aurons eu 2 belles journées de gravel bike dans l’arrière pays de Matane!

22Sep/20

Parcours: Montagne – Boucle Mont-St-Pierre et lacs Boisbuisson – 72km

Nous sommes chanceux de vivre dans une région ou l’imagination est la limite. Une fois de plus, la Haute Gaspésie est source d’inspiration; la vallée de Mont-St-Pierre peut être revisitée puisque d’autres chemins existent (et il semble que nous devront encore y retourner!). Cette fois, bikepacking à trois avec ma complice Chantal Q. et le nouvel ami Sébastien C; toujours incertain de s’élancer dans de l’exploration avec une personne inconnue. On peut tout de suite mentionner que notre trio fonctionne à merveille; nous sommes très synchro!

L’ascension du Mont-St-Pierre (belvédère) par la route du Chemin du lac Lemieux est une épreuve en soi; ça monte un peu sec et sur assez long. Ce n’est pas facile avec des jambes encore froides. Par contre, déguster son sandwich en surplomb de la baie du village avec sa vue grandiose, ravive le moral pour reprendre la route. On parle de gros chemins de gravel pour cette route Lemieux; c’est roulant et le panorama est pas mal. Un petit arrêt baignade et remplissage de bouteille au lac Lemieux sont très appréciés avec la chaleur soutenue de cette journée. Le croisement de la ligne électrique me fait un grand plaisir: j’ai regardé à plusieurs reprises ce secteur, via l’autre côté de la vallée avec un espoir dissimulé de passage. La découverte des lacs Boisbuisson (de 1 à 6) est une première pour moi. L’entre 1 et 2 sera le bivouac du soir de notre trio pour un début d’exploration hâtive en 2e journée. Le calme est roi si ce n’est les jappements de coyote en soirée.

Après un bon déjeuner, nous reprenons la route. Nous sommes rapidement sur la route 20 de la Réserve Faunique Chic-chocs. Nous nous engageons sur un chemin secondaire. Note importante: vous retrouvez au bas de cet article un parcours vérifiés et utilisables n’incluant pas ce chemin secondaire. Pour nous, ce sera une tentative ratée de découvrir un passage qui n’existe plus, avec la conséquence de rebrousser chemin après 15 kilomètres d’ascension et de descente pour un aller-retour de 30 kilomètres. C’est ça aussi le bikepacking.  Retour sur la route 20 sous la pluie puis une descente épique de la route 2 vers Mont-St-Pierre. Ça va vite et le coup d’oeil vers les montagnes qui encaissent la rivière est impressionnant. Nous revenons dans le village sous un soleil très chaud tellement que la baignade dans l’eau fraîche du fleuve est une priorité! Ce fut une belle fin de semaine d’exploration pour notre trio. Sans oublier que nous devrons retourner dans ce secteur; il va où l’ancien sentier de la galène après la pancarte… pourquoi une pancarte « Arrêt » au bas d’un sentier qui semble sortir du passé? Y-a-t-il moyen de passer autrement par là? Ça viendra…

Fichier GPX pour votre GPS (voir plus bas pour parcours alternatif de 52km)

Parcours alternatif :  Boucle Mont-St-Pierre – chemin Lemieux – Montagne Ronde

Parcours un peu plus court (52km) qui débute aussi par le chemin du Lac Lemieux mais redescend sportivement en passant par la Montagne Ronde via le sentier de l’Orignal, puis utilise le sentier de la rivière.

Fichier GPX pour votre GPS

17Sep/20

ÉQUIPEMENT: Je déteste les lacets!!!

J’ai réalisé que je déteste les lacets. J’ai des solutions pour me soigner parcontre! Bien que je doutais de la durabilité, j’adore le système Boa de mes chaussures de vélo Shimano.  Pour mes souliers de marche et de course en sentier, j’utilise la version Race Runner (n’existe plus?) de Speedlaces.com. Les lacets ne s’étirent pas et le bloqueur maintient le serrage. Pour mes souliers de vélo de montagne sans clip Five Ten, après les avoir retrouvé des NitIze Knotbone dans une boîte, je les ai installé. WOW!!! Fini les noeuds qui se défont! Je déteste les lacets!!!

15Sep/20

Parcours: Montagne – Amqui vers Matane via St-Vianney – 73km

Exceptionnellement, je propose un trajet linéaire.  Depuis quelques mois, j’avais envie de relier Amqui et Matane en vélo de montagne avec le moins possible d’asphalte. Et il y en a très très peu en pratique. Ce parcours est tricoté à partir de sentiers de VTT officiels, en grande partie partagés avec les voitures (chemins de gravier). Certaines courtes parties sont en sentiers de VTT dédiés (soyez prudent et conscient que vous êtes chez eux). On passe de la Matapédia à la Matanie avec du champêtre, du forestier, on touche au Sentier International des Appalaches, on traverse un pont couvert, on monte et on descend des pentes abruptes. Toute une ride et on croise plusieurs opportunités d’exploration! Je devrai y retourner!!!

Fichier GPX pour votre GPS

03Sep/20

Usure de chaine sur eMtb

 

Un principe accepté est que lorsqu’une chaîne de vélo s’use, elle augmente doucement, de façon micro métrique, la distance entre chaque rivet. Ce qui ensuite use les pignons pour continuer un mariage le plus harmonieux possible avec la chaîne. L’histoire d’amour se poursuivra un certain moment puis les changements de vitesses se dégraderont et la chaîne finira par « sauter » sur les pignons. Il y a quelques écoles de pensée concernant la maximisation du coût/bénéfice de la transmission de vélo. La plus répandue,  est celle pour laquelle on mesure et surveille cette « élongation » jusqu’à en arriver à un point ou on peut remplacer la chaîne par une nouvelle et continuer d’utiliser les mêmes pignons en répétant la manoeuvre à quelques reprises.

En général, on peut se permettre de remplacer la chaîne lorsqu’elle ne dépasse pas .75% d’allongement. On mesure à l’aide d’un petit outil comme le Park CC-3.2 ou celui de Icetoolz comme déjà présenté dans un précédent article. Il y a longtemps, on m’a enseigné que l’on pouvait changer une chaîne qui avait gagné 1/16 de pouces sur 12 mailles (12 mailles = 12 pouces centre rivet à centre rivet) et que c’était trop tard pour celles qui avaient gagné 1/8. On parle alors de .52% et de 1.04%. Après de petits calculs rapides que je n’avais jamais fait avant aujourd’hui, cette fois en métrique, il serait le bon moment de changer une chaîne qui aurait « allongé » de 2,25 mm sur 12 mailles. On peut donc faire la vérification avec une règle.

En pratique, je vérifie la chaine de mon Raleigh Kodiak IE à moteur Bosch CX fréquemment. À 700km au compteur, je n’étais pas encore au .75% et à 800km, c’était dépassé! Curieux!! J’ai tout d’abord fait le choix de simplement continuer à user ma transmission sans rien faire de plus que de me taper sur les doigts d’avoir échappé « le bon moment ». Puis, je me suis dis, et si j’essayais?  Au pire, ce sera une confirmation et au  mieux, je gagnerai un peu de temps. Donc, à plus de .75% et 1033km, j’ai installé une chaîne Sram 1110 (pas chère). 1er essai sur le trottoir, ça n’échappe pas. À plus de 1100km maintenant, ça fonctionne très bien. Ma compréhension est que la chaîne initiale même si allongée à un peu plus du .75% n’a pas eu le temps d’endommager la transmission. Je dois rappeler que l’on parle ici de la cassette (les 11 pignons de derrière) mais aussi du plateau avant (un petit pignon de 16 dents sur mon moteur Bosch CX de 3e génération) et en prime, du galet supérieur de déport de la chaîne pour le Kodiak. J’aurai gagné du temps. Je continue à surveiller fréquemment. En primer, j’aurai une idée de la capacité de la chaîne Sram 1110. Éventuellement, j’aimerais tester les nouvelles chaînes renforcées pour les vélos à assistance; plus dispendieuses, plus durables mais plus rentables?

NOTE:

Voici ce que Park mentionne pour l’utilisation de son CC-3.2.

A worn chain shifts poorly and wears sprockets at an accelerated rate. The CC-3.2 is a go/no-go gauge designed to accurately indicate when a chain reaches .5% and .75% « stretch, » the points at which most chain manufacturers suggest replacement. For 9 and 10-speed chains, replace chain just as the gauge fits the 0.75% side fits flat into the chain. For 11 and 12-speed chain, replace as the 0.5% side fits.

 

01Sep/20

ÇA PASSE PAS TOUJOURS!!!

ÇA PASSE PAS TOUJOURS!!!

Accompagné de mon amie Céline, nous avons tenté de connecter 3 sentiers connus de la Haute-Gaspésie en passant derrière le Lac du Syndicat et le Lac à Claude. Derrière le premier, ça passait mais c’était très très déplaisant. Derrière le second, un pont il y a longtemps disparu et une rivière assez intense nous ont fait abandonner le projet. Il faut aussi noter que la Sepaq tente actuellement de reboiser des chemins de ce secteur afin de limiter les accès. Cela aiderait le Caribou semble-t-il… Ça n’aide pas les cyclistes. Je poursuivrai tout de même les recherches!

29Août/20

HORAIRE: FERMÉ semaine du 6 septembre

Comme il y a pénurie de pièces/vélo/accessoires, que j’ai une épaule mal en point  (début de physiothérapie lundi) et que suis fatigué, je prendrai 1-2 semaines de vacances… Donc, FERMÉ la semaine du 6 septembre et surveillez ici pour voir si ce sera la suivante aussi. ÉCRIVEZ-MOI à info@velospecialite.com ou sur Facebook messenger au besoin. À partir de maintenant, prenez un RDV pour vos réparations SVP. Ça permettra d’être plus efficace.

20Août/20

RÉALISATION: Conversion d’un FAT à roues de 26X4.8 en 29 pouces

Projet non réalisé il y a 2 ans pour répondre à un questionnement et au besoin d’alléger mon FAT bike pour l’utilisation estivale en bikepacking et trail occasionnel. Pour cet été 2020 qui avance à grand pas, il était temps de répondre à ce questionnement et de remplir le besoin. Est-ce qu’un FAT bike à roues de 26 pouces se comporterait bien avec des roues de 29 pouces? J’étais convaincu que oui à la condition de monter des roues avec le même diamètre. Un peu plus difficile il y a 2 ans, devenu facile cette année avec la grande disponibilité des pneus de 29 pouces X 2.6 – 2.8. Le boitier de pédalier demeure à la même distance du sol sur mon vélo avec les 2 combinaisons de pneus-roue (26X4.8 et 29X2.6); problème réglé! Comment se comporte-t-il? Honnêtement, très bien et ce même chargé. La fourche Manitou Mastodon Comp commandée à 120mm de débattement et livrée à 100m fait bien le travail  mais se comportera à mon goût à pleine longueur. Elle est très rigide avec ses fourreaux de 34mm et tellement « smooth »…  2 personnalités pour usage 4 saisons!!!!