Category Archives: Non classé

15Août/19

TOURISME: En duo au lac Solitaire ou traversée de la 11 à la 23

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Se rendre à vélo au Mont Logan en partant du lac Thibault, ce n’est pas une nouveauté pour nous; même en vélo à assistance électrique ce n’est pas une nouveauté. Par contre, s’y rendre en prenant un détour qui relierait la route 11 (Parc de la Gaspésie) et la route 23 (Réserve Matane) dans le secteur du Lac Solitaire, ça serait une nouveauté! Chantal, encore une fois enthousiaste pour la découverte, a planifié quelques tracés ayant du potentiel. Bien sûr, ce sera sur le terrain que nous sauront!!!

Équipés chacun d’un vélo assisté, mid fat à 2 suspensions pour moi et FAT à suspension avant pour ma complice, nous débutons l’aventure au lac Thibault, le bout utilisable et légal de la route 11. Nous sommes en mode « bikepacking » léger; nous transportons ce qu’il faut pour manger et dormir en refuge (la Nyctale). Ce sera la première avec les électriques et par sécurité, nous avons une batterie supplémentaire de 400wh pour nous deux. La 11 est parfaite comme à son habitude. Nous aurions théoriquement du la quitter après 7 ou 8 km pour s’engager dans un sentier présent sur les fonds de carte MAIS il n’est plus visible. Ce sera après 13 km que nous pourrons tenter notre chance sur un détour. À première vue, il n’y a que les orignaux qui s’y engagent. En pratique, les orignaux maintiennent une trace qui se faufile de milieu humide en milieu humide avec des sections de fond de ruisseau. 2 arbres seulement y sont tombés. Nos vélos puissants seront un atout pour parcourir ces 2-3 km boueux; ils consommeront un peu plus par contre. À mi batterie sur la 400wh pour moi, je monte ma 500wh habituelle. Chantal aura la moitié de cette 400wh en réserve pour terminer le périple.

Nous sortons sur un chemin carrossable de la Réserve qui donne sur la route 23, un accès important pour les derniers lacs comme le Joffre, le Solitaire et le Caribou. Nous poussons un petit aller-retour pour voir le Solitaire puis revenons sur la 23 pour accéder au chemin de la barrière Wilson, qui elle, nous redonnera accès au Parc de la Gaspésie et au secteur du Mont Logan. Bien que le ciel offre beaucoup de potentiel pour le coucher de soleil sur ce sommet de plus de 1000 mètres, la fatigue nous dirige vers le refuge, il est déjà plus de 17h. Nous aurons la compagnie d’un sympathique randonneur et irons au dodo tôt.

Au matin, le Logan est dans les nuages; une habitude désolante qu’il a! On patiente, on étire le déjeuner puis vers 10h, l’espoir nous fait enfourcher nos montures; on verra au sommet. La chance est de notre côté, le ciel se dégage pendant l’ascension du dernier segment, abrupte et très rocailleux. Nous sommes, une fois de plus, au sommet du Mont Logan gaspésien, ma montagne fétiche! Nous cachons les vélos pour s’offrir une randonnée à pied de 10 km sur le Mont Fortin. Les vues sont à couper le souffle!!!!! Après quelques heures, nous reprenons le chemin du retour en direction du lac Thibault. Les vélos nous montrent une autonomie théorique d’à peine une dizaine de kilomètres; nous devront gérer la consommation et faire preuve de confiance. Le retour est descendant majoritairement et l’intelligence des systèmes Bosch ajustera les prévisions. En pratique, et même si on ouvrira la machine sur les derniers 5 kilomètres, on arrive à l’auto pile à zéro pour Chantal et avec plus de 10 km pour moi. Notre premier « bikepacking » assisté est un succès et nous avons découvert en prime, une voie alternative!

26Juin/18

ÉQUIPEMENT: Essai du sac de selle Topeak Backloader 15L (p2)

Amateur de bikepacking depuis plusieurs années, j’ai utilisé plusieurs méthodes pour le chargement arrière. Ces solutions faisaient le travail mais rarement de façon idéale. En 2018, j’ai décidé d’aller de l’avant et de faire l’essai du Topeak Backloader 15L (voir la partie 1 pour le dévoilement). Conclusion? J’aime beaucoup! Il est très flexible d’utilisation et offre une bonne stabilité sur le vélo. La version 15 litres (modèle vu dans la vidéo) se vend 125$ et offre un volume de chargement élevé pouvant poser problème avec certains vélos dont la selle est plus près du pneu. La version 10 litres de 105$ pourrait être un meilleur choix à ce moment ou si vous savez que vous voyagez léger. J’approuve et suggère le Topeak Backloader!

NOTE: Après essai, si vous n’avez pas besoin de 15 litres de volume, utilisez la version 10 litres; elle est plus adéquate pour un volume moyen. Ça fonctionne quand même mais c’est moins stable même en compressant la charge.

 

 

16Oct/17

Parcours: FAT (Plage) – Pointe au Père – Ste-Luce – 8km

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Départ: Il est bien entendu possible de faire ce parcours dans les deux directions mais je suggère de partir de Ste-Luce en stationnant la voiture dans la cours de l’église. On accède à la plage entre le quai et le cimetière. Il est aussi possible de stationner près du phare de Pointe-au-Père et d’y descendre à la plage.

Marée: Il est suggéré de parcourir ce secteur avec une marée relativement basse puisque la bande de sable est étroite et qu’il faut contourner les rochers à quelques occasions.

Un parcours amusant sur une plage sablonneuse et caillouteuse avec des sections de rochers. Au kilomètre, 5.9 et pour 500 mètres, il est nécessaire de pousser le vélo par moment. Je préfère terminer par cette section plutôt qu’y débuter.

Fichier GPX pour votre GPS