Category Archives: Parcours

09Août/19

Parcours: Boucle MTB ou GRAVIER derrière Les Méchins (39km – 54km)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le potentiel de parcours en Gaspésie est infini. Choisissez un village et dirigez vous vers l’arrière pays et vous aurez du plaisir. Je voulais depuis un moment portez mon attention au village de Les Méchins; j’y retournerai, il reste de l’exploration! Je vous propose 2 versions de la même boucle. La boucle de 39 kilomètres qui coupe par le 7e rang et passe devant le cimetière de St-Thomas de Cherbourg se roule aisément en Gravel bike (ou hybride à pneu de 35mm+). La route est large, les montées quoi que soutenues sont progressives. La boucle de 54 kilomètres nous emmène plus loin sur le petit 9e rang et emprunte les sentiers de VTT (officiels ou non en 2019). Un vélo de montagne est fortement recommandé pour ce secteur; rien d’extrême mais beaucoup de ravinnage.

Le plus simple est de stationner ou de démarrer à l’église de Les Méchins. On monte vers le sud par la Route de St-Paulin et on reviens par la Route de St-Thomas. Notez que St-Thomas est un village qui fut fermé en 1970.

Parcours Gravier: Fichier GPX pour votre GPS

Parcours MTB: Fichier GPX pour votre GPS

01Août/19

Exploration de la vallée glaciaire de la Rivière de Mont-Louis en bikepacking !

Texte : Chantal Quintin

Afin de poursuivre notre exploration de  l’ensemble des vallées de la Haute-Gaspésie en bikepacking débutée en 2017 : Manche d’Épée/Gros-Morne en 2018, Rivière-à-Claude/Marsoui en 2017, Cap-Chat/Nouvelle en 2017, celle de la Rivière de Mont-Louis faisait partie de notre liste. Une boucle prévue de 36 km répartie sur deux jours nous laissant ainsi une marge de manœuvre pour explorer ce vaste territoire.

La première journée débute sur le chemin de l’Église dans le village de Saint-Maxime-du-Mont-Louis. Ce chemin longe la rivière du Mont-Louis, puis sa branche ouest, de son embouchure à sa source qui est le lac Mont-Louis situé dans la réserve faunique des Chics-Chocs. Avant l’ascension sur le plateau, nous empruntons les sentiers de la vallée des Pins blancs, sentiers aménagés pour le ski de fond et la randonnée avec la présence de refuge, belvédère d’observation et d’accès à la rivière, gracieuseté de l’Association Chasse et Pêche Mont-Louis.

Le temps est très chaud et humide, 30°C au thermomètre. Les accès à la rivière nous permettent de nous rafraichir dans les eaux typiquement glaciales des rivières gaspésiennes. Après une dizaine de kilomètres, une ascension « gaspésienne » nous attend. Nous croisons une personne en pickup qui nous trouve un peu fou ! Le lac du Mont-Louis arrive à point pour une petite saucette. C’est l’endroit où nous camperons pour la nuit avec une vue au loin sur le mont-Jacques-Cartier et la compagnie d’un couple de huards et des nombreux frappe-à-bord!

La deuxième journée débute avec un café sous un soleil radieux et l’absence de mouches à chevreuil (vivement le vent). Nous quittons notre site de camping et faisons un petit détour de l’autre côté du lac pour jeter un coup d’œil aux chalets qu’offre la SEPAQ; c’est beau mais pas de toilettes extérieures.  Au retour, nous préférons improviser et emprunter les chemins forestiers de la réserve qui nous permettront de rejoindre notre parcours initial. Le GPS est indispensable avec la quantité de chemin au kilomètre carré ! Sur notre route nous croisons une pancarte : sentier de l’orignal. Ce chemin de VTT est plus invitant que le chemin forestier, nous décidons de le suivre. Nous croisons sur notre route trois personnes en vélo de montagne qui connaissent bien le secteur ! Ils nous informent que le sentier de l’orignal permet de rejoindre la crête du côté est de la vallée du Mont-Saint-Pierre et son sommet ainsi que la vallée taconique, reconnue pour le ski hors-piste. Après une pause diner et saucette au Lac Turcotte, nous roulons plusieurs kilomètres sur le plateau, puis arrivons sur le sommet du Mont-Saint-Pierre où nous avons la chance d’assister à un spectacle de haute voltige de parapente et de deltaplane dans le cadre du festival du vol libre.

Plus que 8 km de notre voiture, située au niveau de la mer et nous sommes toujours à 400 mètres d’altitude. Nous empruntons le SIA puis le sentier de VTT pour la descente épique de la crête ouest de la vallée du Mont-Louis avec des points de vue magnifiques.  Une dernière baignade à l’embouchure de la rivière marquera la fin de notre aventure en vélo.

La position de la Haute-Gaspésie entre mer et montagne et son paysage unique de vallées glaciaires place cette région parmi celles qui offrent le plus grand potentiel pour le bikepacking. Notre aventure dans la vallée de la Rivière du Mont-Louis, témoigne de ce fort potentiel. Prochaine destination la vallée du Mont-Saint-Pierre, Rivière Madeleine ou Grande-Vallée ?

Pour vous inspirer dans vos prochaines aventures en Haute-Gaspésie voici le tracé GPS, une boucle de près de 60 km…. finalement 😊

Jour 1: Fichier GPX pour votre GPS

Jour 2: Fichier GPX pour votre GPS

16Juil/19

Parcours: Gravier – Les 3,4,5 et 6 de St-Adelme – 23km

Ce diaporama nécessite JavaScript.

NOTE:

Parcours comportant quelques montées abruptes  sur le rang 3 (Rang des Côté pas loin de la route du Cabaret). Forestier et Champêtre, tranquille, gravier habituellement ferme et occasionnellement un peu mou, il se roule bien avec des pneus d’au moins 35mm. Avec un vélo de montagne, il donne accès à beaucoup de possibilité d’exploration. Ce secteur a bercé mon enfance; amusant de rouler sur les mêmes roches depuis 45 ans! À faire pour se calmer!

DÉPART ET INDICATIONS : Possible de stationner la voiture dans la cour de l’Église de St-Adelme. Dans mon cas, j’aime bien me stationner au coin du rang des Côtés et de la route du Cabaret. À chaque fois, je réalise que ça débute avec des montées un peu intenses!!

Fichier GPX pour votre GPS

04Juil/19

Parcours: Boucle MTB Matane – St-Adelme – St-Luc

Boucle complète qui se termine avec un retour paru en juillet 2016. Celle-ci propose 40km de vélo de montagne avec seulement quelques centaines de mètres sur asphalte. Elle emprunte des chemins publics, privés, des sentiers de VTT non officiels et officiels alors vous êtes responsables de vous même; on change les plans si un propriétaire le demande. Honnêtement, je n’ai jamais croisé personne sur la majorité de ce parcours en 20 ans+.  Ça monte sec à plusieurs endroits ET ça descend assez solide aussi! C’est mon genre de parcours; du sentier double trace (VTT) ou de 4X4, roulant, on voit loin et on ouvre la machine! On passe par quelques érablières, de la forêt mixte, on croise des ruisseaux, de petits lacs, même la cantine dans le village de St-Luc (pour un ti lunch!).  Merci au copain Guy P. pour l’accompagnement! Des cinquantenaires sur des vélos de montagne à assistance électrique, ça roule pas mal fort!

Départ suggéré dans les sentiers du Club de vélo Éolien au Club de ski de fond de Matane (Igloo) au bout de la rue du Golf. On y revient en s’amusant dans les superbes pistes du Club Éolien.

Fichier GPX pour votre GPS

25Juin/19

Parcours: Boucle des Lacs Chandler, Martel et En Tourbe – 37km

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Facile pour moi d’être convaincu de faire une boucle de vélo de montagne sur la Réserve Matane quand ça passe par des lacs de pêche de mon enfance! Merci au copain Nelson pour la proposition, le tracé et le guidage. Merci au copain Guy entre autre pour le coup de main à réparer ma crevaison. On règle ça tout de suite; quand ça descend et que c’est rocailleux, j’ai tendance à oublier les freins et à « rentrer dedans » un peu fort. Résultat, j’ai coupé sur le flanc mon pneu arrière, converti « Tubeless » la veille. Impossible pour une plug et le liquide de boucher ça. Les copains m’ont donné un coup de main pour le pneu et à chasser les moustiques.  Le plaisir maintenant!

Nous avons stationné les voiture devant un bâtiment de la Sepaq dans le secteur du chalet no 3, près de la rivière Matane et de la jonction de la Rivière à la Truite. Ensuite, direction Lac Martel sur la route 3. Ça monte de façon soutenue sur quelques kilomètres; humblement, ce fut facile avec nos vélos à assistance… Le Lac Martel était exactement comme dans mes souvenirs si ce n’est l’ajout d’un chalet pour les pêcheurs. On voyait au loin la passe pour le petit lac au bout du grand lac. En repartant, au moment de descendre dans le secteur plus abrupte, c’est là que j’ai coupé mon pneu. Je me suis ramassé sur la jante avant de réussir à arrêter l’engin; un peu stressant tout de même!

Au retour sur la 3, nous avons aussi visité les lacs Chandler 1 et 2 ainsi que le Lac en Tourbe. Je me rappelais de lui et son nom lui va bien. Pas resté trop longtemps par contre, l’usine à mouche est installé direct sur le bord! Pas loin sur le chemin, nous avons fait la pause dîner à une croisée. Si on continue sur la 3, on se dirige vers St-Alexandre-des-Lacs, bien sûr à l’extérieur de la Réserve Matane. On y tourne à droite pour aller rejoindre la « Côte des Boeufs »  en passant devant le Refuge du secteur 3, très récent, utilisé lui aussi seulement pour la période de la chasse à l’orignal (skieurs peut-être??? 10-4??). La fameuse « Côte des Boeufs », un peu encombrée et amochée par les années de non utilisation, se fait très bien à vélo, comme en ski d’ailleurs.  Elle tirerait son nom du temps ou les camions la gravissaient sur le « boeufs (1ère vitesse).  On longe un ruisseau qui ronge doucement le bord du sentier. Les moustiques ne nous laissent pas beaucoup de temps pour les photos!!!! On revient aux véhicules très satisfait de la ballade de 37 km.

Fichier GPX pour votre GPS

07Mai/19

Parcours: Gravier – Boucle Métis et St-Octave de Métis – 38km

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Avec des noms comme « Route de l’Anse-des-morts », « Rang des Écossais », rue « Beach », le poétique inspire la créativité et le mouvement! Cette boucle de 38 kilomètres est idéale en début de saison ou pour se la jouer relaxe puisque le dénivelé est faible. La seule côte abrupte (très courte) se trouve de le village de Métis (secteur Les Boules) et n’est d’actualité que si on roule le trace en sens horaire, ce qui est suggéré si le vent souffle de l’ouest. Le parcours est sur bitume à 90% avec du gravier seulement (2019) sur le 2e Rang Est et sur une portion du Rang des Écossais près de la route McLaren. La circulation est faible presque partout et on roule dans un environnement champêtre. Le Village de Métis démontre comme à son habitude tout son charme.  Le secteur a encore plus à offrir si on laisse aller notre imagination!

DÉPART ET INDICATIONS : Le plus facile est de débuter le parcours à l’Église du village de Métis ou encore celle de St-Octave ou selon votre convenance.

Fichier GPX pour votre GPS

03Avr/19

TOURISME: Exploration à ski dans la Neigette

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le secteur de la Neigette a  un fort potentiel pour le ski de fond hors-piste selon nous.  On connait le Sentier National pour la marche en montagne. Nous l’avions tenté en vélo l’été dernier avec peu de succès. En faire un bout en ski? C’est possible? On pourrait en faire une boucle le fun?

C’est ce que nous avons fait! Nous avons utilisé une section du sentier National  près du Lac des Deux frères (Domaine Valga). L’ascension s’est fait assez facilement via le Sentier en suivant les taches de peinture rouge sur les arbres. Nous avons connecté quelques chemins pour atteindre le point de vue et redescendre sécuritairement. Nous avons adoré notre randonnée et été agréablement surpris par le potentiel et la beauté de ce secteur.

On doit rappeler que ce circuit est en partie sur des terrains privés. Aucune autorisation n’est accordée;  à chacun de discuter avec les propriétaires rencontrés si cela se produit. Nous n’avons croisé personne.

Fichier GPX pour votre GPS

26Mar/19

TOURISME: Finalement une boucle de ski à la Montagne St-Pierre – 15km

En 2017, comme pour nos autres essais, nous avions toujours skié la Montagne St-Pierre près de la Rédemption dans La Mitis sous une forme ou une autre d’aller-retour vers la tour Val-Marie. Nous savions qu’un sentier officiel d’été existait en 2014. Cette montagne est connue pour ses sections de ski de descente en sous-bois, développées il y a quelques années et un peu abandonnées depuis. L’affichage et les indications sur le terrain étaient au mieux très moyen. La FQME ayant récemment repris le leadership du développement, l’affichage devait avoir progressé dans les dernières semaines. Nous avions comme projet d’y retourner en 2019 et de trouver la fameuse boucle. L’ami Benjamin G. nous ayant devancé, et fourni son tracé GPS, le projet devenait vraiment accessible, et je dirais impossible à rater.  Allons voir!!!

Armés du tracé de Benjamin, de celui de notre précédent essai et du sentier d’été, nous montons sur nos planches sous un ciel gris et une température agréable.  La neige est parfaite, contrairement à celle de Rimouski, glacée en ce matin de printemps.  Nous utilisons pour débuter la piste habituelle des skieurs de descente en direction des champs de neige. On connait cette « skintrack » qui monte en douceur. Benjamin nous ayant conseillé d’inverser son tracé pour éviter de nous casser la gueule, nous montons « avec les peaux » dans un secteur abrupte, en bordure de la pente « Bois-de-velours » des descendeurs. On raccourci ainsi  un peu la boucle. De retour dans le sentier connu, nous dépassons 8 sympathiques raquetteurs-skieurs.  Puis, plutôt que de couper vers l’éolienne et le chemin pour faire simple (2e fichier GPX au bas), nous suivons en zig-zaguant le sentier d’été. Ce n’est pas très facile mais le paysage est grandiose! Comme prédit par Chantal, le soleil sort à notre arrivée à la tour. Impossible de ne pas monter au sommet du belvédère!!! Le plaisir sera court puisque le vent nous fouette le visage à 900 mètres d’altitude.

Sous le soleil, nous reprenons le tracé de Benjamin pour une douce descente sur le flanc de la Montagne St-Pierre. Curieusement, elle est composée de plus de 4 versants cette fameuse montagne; les ruisseaux fortement encaissés les multiplient et rendent le tout très intéressant. Cette portion du sentier d’été n’est pas balisée et invisible mais l’espace entre les arbres chargés de neige est suffisant pour permettre la lecture du terrain aidé par moment du GPS. À l’approche du ruisseau, un vrai sentier existe toujours et c’est de toute beauté. Rapidement, nous retrouvons les traces des skieurs de descente qui montent au sommet des pentes « I » et « Y »; nous les suivons vers le bas.

Malheureusement, des traces de motoneiges apparaissent aussi. Au bas des secteurs « I » et « Y », malgré les petites affichettes de la FQME annonçant les pistes de ski et interdisant les machines à chenille, il est clair que des motoneiges hors-piste ont labouré la neige vierge de la veille. Il n’y aurait plus de descentes possibles avant une grosse bordée. Un autre skieur nous a confirmé qu’il aura fallu seulement 15 minutes d’amusement à 2 motoneigistes pour dégrader  les pentes à ce point. À souhaiter que la FQME réussissent à renforcer le respect qui semblait régner entre les deux clientèles par le passé; le but étant de permettre à chacun de s’amuser sans nuire à l’autre.

Notre retour vers la voiture se fera rapidement via un chemin large puis par le sentier d’accès utilisé en début de randonnée. La glisse est encore excellente et le soleil du printemps très fort nous fait du bien! Au passage par le village de la Rédemption, nous faisons un arrêt pour mettre de l’essence dans la voiture et laisser quelques $$ dans l’économie locale; et les gens sont supers accueillants!

DÉPART ET INDICATIONS: Ce parcours débute au stationnement aménagé gratuitement dans le rang 4 de La Rédemption par la municipalité.

Fichiers GPX

Je vous propose ici 2 fichier GPX pour votre GPS. La version 1 vous propose notre randonnée  de façon intégrale. On peut la décrire comme la version « Aventurière » puisqu’elle suit autant que possible le sentier d’été même lorsqu’il est invisible. La version 2 est un assemblage de plusieurs randonnées pour obtenir la boucle la plus agréable possible en date du 25 mars 2019.

Fichier GPX pour votre GPS (Version 1)

Fichier GPX pour votre GPS (Version 2)

12Mar/19

Parcours: boucle du Mont Charles-Édouard-Vézina à ski (Réserve Matane) – 18km

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La Réserve faunique de Matane possède un potentiel incroyable pour le ski de fond hors piste. L’accessibilité hivernale est au mieux aléatoire puisque les chemins n’y sont pas déneigés de façon systématique au delà de l’accueil John mais plutôt selon les besoins des forestiers, quand il y en a. En cet hiver 2018-2019, cet accès aura été possible seulement au moment des premières chutes de neige. Par contre, il est possible de faire quelques boucles intéressantes en partant du stationnement de l’accueil. Le Mont Charles-Édouard-Vézina (altitude de 390 mètres) est le mont le plus à l’ouest des Chic-Chocs et accessible de ce que l’on appelait autrefois « la barrière » ou « la John« . Honnêtement, j’ai skié pas mal la Réserve Matane et c’est un coup de coeur assuré!

C’est une belle boucle agréable et variée, principalement en forêt mature.  Elle emprunte en partie le Sentier International des Appalaches (sentier d’été) qui a été inclus dans une boucle pour les raquetteurs en 2019. Elle est différente selon le sens; anti-horaire = montée plus soutenue et descente douce dans un chemin large, horaire = montée douce avec descente plus pentue en sous-bois. Le GPX disponible ci-bas est dans le sens de la descente facile (hâte de la refaire dans l’autre sens!!!). Elle permet d’atteindre le somment du Mont Charles-Édouard-Vézina et l’antenne près du Mont aux Perches.

Pour cette sortie du 9 mars 2019, nous avions le bonheur d’être 22 skieurs dont 1 montréalais, 3 rimouskois et 18 Matanais, de la mi-trentaine à la quasi mi-soixante-dizaine; un groupe de joyeux lurons!!!!

Fichier GPX pour votre GPS