Tag Archives: électrique

23Mai/19

TOURISME: Même 75nm de couple n’ont pas suffi!!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La Réserve Faunique de Matane en plus d’être un paradis du ski hors-piste, est aussi un paradis pour le vélo d’exploration. En ce 18 mai 2019, avec un printemps un peu tardif, mon ami Nelson et moi avons planifié une balade à partir du Chalet no 3 qui longerait la Rivière à la truite et ensuite monterait pour revenir par un autre chemin. Les machines? Ce sera nos FAT bike dont un Moustache Wild 26 à assistance électrique. C’est le plan.

La dizaine de kilomètres de la route de la Réserve qui emmène près du Chalet no 3 est bien dégagée et en bonne condition. Plus on approche de notre destination et plus l’intermittence des gouttelettes de pluie est courte. Roulerons nous sous la douche? Le temps de se préparer à  notre départ près du bâtiment de service de la Sepaq et la pluie cesse. Le chemin est détrempé et nous réglons la crainte de se mouillé en quelques tours de roues; nous serons sales! Nous avons longé à plusieurs reprise la Rivière à la truite en ski mais c’est une première pour moi en vélo. Elle est aussi belle en été! Le chemin ne sera plus entretenu on dirait puisque l’on croise 2 pancartes « Chemin fermé » qui encadre une section ou la rivière ronge doucement la falaise. Ça passe encore à vélo et ça passera encore pour un bon moment en ski.

Nous sommes sur le plat jusqu’au chalet 23, ouvert seulement en période de chasse. On poursuit dans la même direction mais tout doucement apparaissent des sections de neige qui nous forcent à descendre de nos machines. On doute mais les portions roulantes nous aident à garder l’espoir. Nous atteignons la montée qui devrait nous permettre  de connecter avec un chemin principal pour le retour. Ça monte soutenu sur plus d’un kilomètre sur un fond dégagé; le Moustache fait entendre son « bzzzzzz » léger en mode éco. De mon côté, la respiration est difficile mais acceptable. On rencontre de nouvelles plaques de neige et on doit descendre des montures et pousser. On fait quoi? On avance. Rien de plus plate que de reculer. Au sommet, le temps de déguster notre dîner à une intersection, l’espoir est toujours là!

On repart. Par le chemin prévu, on se frappe à une épaisseur de neige qui même aidé par le moteur Bosch CX et ses 75nm de couple nous empêche d’avancer. On reviens sur nos pas pour tenter un détour. Encore une fois , il faudrait risquer de pousser les machines sur plusieurs kilomètres dans la neige aux genoux. C’est froid pour le mollet!!! Nous rebroussons chemin. La descente est plus rapide; le momentum est l’ami du fat bike, ça passe presque toujours! La déception n’est pas grande. C’est superbe et on perd le compte des perdrix que nous devons presque pousser du sentier. Nous ne perdrons pas le compte du seul ours rencontré; il n’est pas très gros, il décampe mais nous rend nerveux puisque on doit passer entre la rivière et sa potentielle position sur le talus.

Retour à la voiture très satisfait après presque 34 kilomètres en bordure de la Rivière à la truite.

Fichier GPX pour votre GPS

14Mai/19

RÉALISATION: 2 personnalités pour le Raleigh Detour IE 2019

Le Raleigh Detour IE 2019 nous arrive tout équipé, prêt à s’attaquer à la ville et la campagne dans toutes les conditions météo en tout confort. Et si on le voulait plus sportif? Plutôt que de vous demander de l’imaginer, j’ai décidé d’en faire une version « hybride performance » et de vous la présenter. On enlève garde-boue et porte-bagage, change la selle pour un modèle plus étroit puisque son nouveau guidon plat incline le cycliste un peu plus vers l’avant. Voilà!!! Le même vélo assisté par le moteur Shimano 6100 a 2 personnalités! Mettez nous au défi d’en proposer une troisième!!!!

En vidéo…

05Avr/19

ÉLECTRIQUE: Les premières questions à se poser…

1er d’une série d’articles concernant les vélos à assistance électrique, il tentera de répondre aux premières questions à se poser si notre intérêt se fait sentir.  Difficile de ne pas y penser en 2019! L’effervescence qui a débuté à l’été 2018 ne diminue pas! Très important de s’informer avant de faire l’achat d’un vélo possiblement le plus dispendieux de notre vie. Allons y!

1- Comme pour tout achat de vélo, on doit se demander ce que l’on veut faire avec notre bécane. Je roulerai sur quel terrain? Les vélos à assistance sont disponibles dans les mêmes segments que les versions régulières. À moins d’un budget illimité pour acheter plusieurs machines, on devra faire un choix: laquelle comblera mon besoin? Je veux faire du gros sentier? Je veux rouler sur piste cyclable et sur la route? Je suis un routier pur et dur? Cette question permet de diriger mon choix vers le type de vélo (hybride, route, montagne) et ses variantes.

 

2- Pourquoi l’assistance? Je n’en peu plus du vent et des côtes mais sinon, pas besoin! Je veux rouler plus souvent et plus longtemps, je ne fais pas tant de côtes. Je veux m’amuser dans des sentiers difficiles autant en montant que lors des descentes. Cette question permet d’aider notre choix pour le type de moteur et la puissance requise. Le moteur dans la roue arrière, connu depuis longtemps, fonctionne très bien sur le plat et dans les côtes peu abruptes. Le  moteur dans le pédalier pour sa part, offre en plus, une grande capacité dans les côtes même très abruptes simplement parce qu’il est aidé, comme vous, par la transmission du vélo. Son poids mieux centré est aussi un avantage dans le contrôle de la bicyclette, particulièrement en sentier.

3a- Qui fabrique le moteur et qui fabrique la batterie? Vous connaissez le nom? Est-ce une entreprise connue? Est-ce une entreprise solide? Le fabricant est-il présent au Canada pour offrir du service à la clientèle? Faîtes un peu de recherche! Si vous ne pouvez trouver le fabricant du moteur de la bicyclette que vous convoiter, poussez vous! Sérieusement, il y a plusieurs joueurs solides et fiables comme Shimano, Bosch, Brose, Yamaha, Panasonic, Bafang, Promovec, TQ, Fazua, Ebikemotion, etc sur le marché mais il y aura aussi beaucoup de chinoiseries inconnues qui seront impossibles à maintenir en vie si le moindre pépin se présente.

3b- Qui vend ce vélo à assistance? A-t-il la capacité de vous offrir du service sur la partie cycle mais aussi sur la partie assistance? A-t-il les certifications souvent exigées par les fabricants comme Bosch et Shimano (ou autres?)? A-t-il les logiciels et matériels requis pour faire les mises à jour aux systèmes et assurer le diagnostique des problèmes? Vous vous dites que ce n’est pas important puisque vous irez ailleurs, chez votre technicien habituel? Même avec de la bonne volonté, il sera pratiquement impossible à votre marchand de cycle d’offrir le service sur tous les systèmes sur le marché. Il est souvent impossible de trouver l’information et les pièces pour ces marques.

4- Combien de Volt, d’ampère/heure, de Newton/mètre, etc? Ne vous accrochez pas trop les pieds dans toutes ces questions techniques et comparatives. Essayez la bicyclette dans les conditions qui représentent votre utilisation. Est-ce que ça correspond à ce que vous cherchez? Est-ce que vous avez du plaisir? Êtes-vous confortable? Est-ce que vous vous sentez en sécurité? Les fabricants majeurs sont en compétition et ils ne se laissent pas distancer par leurs concurrents; ils vous offrent le meilleur de la technologie actuelle, que ce soit au niveau de la puissance, de l’autonomie ou de la fiabilité.

5- Le fabricant Z dit que son système Y a une meilleur autonomie que X avec un poids beaucoup plus bas!!!  Oh, ce serait surprenant!!!!  Les batteries de capacité semblable en W/h pèse un poids équivalent. Un système plus efficace dépensera effectivement l’énergie à un rythme plus bas donc offrira une autonomie meilleure. Cependant, actuellement (avril 2019) , aucun système connu sur le marché n’e surpasse les autres. Fazua offre une motorisation plus légère mais elle est moins puissante avec une batterie ayant moins de réserve.

6- Aurez-vous besoin de déplacer votre vélo sur votre voiture? Possédez-vous déjà un porte-vélo? Quelle est la charge totale qu’il peut transporter? Quelle est le poids maximal par vélo? On suggère habituellement de transporter les vélos à assistance avec un porte-vélo sur attelage remorque. Plutôt difficile de monter un vélos de 45 livres sur le toit de sa voiture!!! Un porte-vélo comme le Yakima Hold-up peut transporter sécuritairement 2 bicyclettes de 60 livres. Vous voulez investir des milliers de dollars dans un vélo et le transporter avec un porte-vélo inadéquat? Pensez sécurité et investissement.

 

7- Je peux me monter un vélo à assistance pour beaucoup moins cher que ça avec le kit XYX sur le net! C’est fort possible!!!! Est-ce fiable? Par expérience,  les kits disponibles en ligne sont mieux adaptés aux clients ayant un tempérament de bricoleur. Ils sont généralement puissants mais offrent une fiabilité très variable et nécessitent habituellement des ajustements fréquents. Cela peut amuser un bricoleur! Le comportement est aussi plus rude et moins subtile puisque les capteurs seraient moins évolués.

En passant, êtes vous conscient que les batteries de vélos à assistance sont considérées dangereuses? Êtes vous certains que votre batterie et votre chargeur à rabais sont sécuritaires? Important il me semble…

Ce sont les premières questions à se poser. Vous en avez d’autres? N’hésitez pas à nous contacter ou passer nous voir en magasin. Surveillez notre série d’articles sur ce sujet.

27Mar/19

RÉALISATION: Un pied de réparation mécanisé pour vélos lourds (vidéo)!

En ce printemps 2019, nous sommes très fier de notre nouveau local du 120 St-Pierre à Matane ET par dessus tout, nous sommes très très fier de la conception et de la réalisation d’un pied de réparation mécanisé pour faciliter notre travail sur les vélos lourds. 2018 nous aura apprit avec l’explosion de l’intérêt pour les vélos à assistance électrique que ceux-ci exigent un effort appréciable pour les installer solidement et de façon sécuritaire sur le pied de réparation. Il était clair que nous ne débuterions pas l’année 2019 sans un système d’assistance au levage. Après beaucoup de recherche, d’inspiration (Photos de NOBLNG sur electricbike.com), de réflexion et l’exclusion du nouveau Park PRS-33, nous avons décidé de concevoir le nôtre. Je dois remercier Soudure Martin St-Pierre pour la fabrication des pièces d’acier requises, l’amélioration et la simplification de mon concept.

L’assise du pied de réparation est une lourde plaque d’acier sur laquelle est soudé un socle permettant de recevoir une tige métallique carrée de la longueur désirée (7 pieds dans notre cas). Les boulons servent à empêcher la tige de bouger et de la démonter au besoin.

Nous avons décidé d’utiliser deux Park PRS-4W2 à montage mural comme système d’attache pour les vélos. Elles seraient facilement remplaçables si nécessaire puisqu’elles sont simplement boulonnées de chaque côté du système de levage. De plus, elles sont les plus modernes et polyvalentes offertes sur le marché actuellement.

La Worm Gear Winch (principe de vis sans fin) the Acklands-Grainger  attachée au système de levage est activé par une perceuse ou un levier manuel et enroule ou déroule le cable d’acier,

On voit l’attache du câble au haut du tube vertical et sa sortie de la Worm Gear Winch.

Les plaques d’acier recourbées (Merci Métal en Feuille de Matane) et les roulettes servent de ressort, permettent de balancer la charge et d’équilibrer le système de levage en l’empêchant de coincer. C’est un des aspects très importants du fonctionnement du pied mécanisé!

14Mar/19

ANNONCE: Retour des kits de conversion électrique!


Bonne nouvelle!!!! Nous étions très triste de perdre BionX comme fabricant de kit de conversion électrique. Nous travaillions avec eux depuis plus de 15 ans. Le service était excellent, comme le produit. Cycles Lambert (maintenant HLC), distributeur de BionX, a travaillé d’arrache pied pour trouver un nouveau fabricant, sérieux, fiable et capable de produire un kit de conversion sur lequel on peut se fier. On ne parle pas d’un kit pour bricoleur ici mais bien d’un ensemble qui transforme une bicyclette régulière en bicyclette à assistance électrique tout aussi fiable que celles des grands fabricants de vélos à assistance.

Nous sommes fiers d’annoncer que nous offrirons des kits de conversion de la compagnie Européenne Promovec, présent dans ce segment depuis 2003. Nous pourrons donc transformer votre bicyclette hybride, que vous aimez et possédez déjà, en bicyclette à assistance électrique de qualité. Le kit se vendra 1499.99$ et devrait être disponible en mai 2019.

  • Moteur: 500 W, 48V sur roue arrière
  • Batterie: 48V sur tube oblique ou porte-bagage
  • Autonomie: 100km
  • Garanties: 3 ans sur moteur, 2 ans sur les pièces ainsi que la batterie
  • Assistance: 5 niveaux
07Fév/19

ÉQUIPEMENT: Essai du FAT Raleigh Magnus IE 2019 (électrique)

Comment se comporte un FAT bike à assistance électrique sur moteur Bosch CX en hiver? Pour le savoir et connaître le portrait réel, je l’ai chaussé de pneus que je connais bien soit d’un Vee Bulldozer à l’arrière et d’un Surly Bud à l’avant; et pas de meilleur endroit pour moi que les sentiers du Club de vélo Éolien. Conclusion (pour ceux qui ne veulent pas regarder la courte vidéo)? J’adore! Je connais bien le moteur Bosch CX et il offre encore une fois une puissance modulable avec un engagement en douceur. Comme pour l’été, il nous donne un coup de main bienvenu dans les montées plus abruptes. Il est possible d’être en surpuissance mais il est facile de choisir un mode adapté. Notez qu’en eMtb, le moteur Bosch offre en fonction de la pression sur les pédales une assistance de 100% à 300%. Personnellement,  je roule en mode Echo (50%) la plupart du temps et je passe en eMtb pour les ascensions plus difficiles. Mon plaisir à rouler en FAT bike n’est qu’augmenté! Le froid réduirait l’autonomie de la batterie jusqu’à 20% selon mes clients qui en possèdent.

DONC, si vous pensez acheter un FAT bike ou un vélo de montagne, faîtes en l’essai. Le Raleigh Magnus IE avec sa conduite moderne pourrait devenir votre machine 4 saisons puisqu’il peut recevoir une suspension avant afin d’avaler les sentiers estivaux!

04Oct/18

Les premiers vélos à assistance électrique au sommet du Logan?

Dès la réception de mes premiers vélos de montagne à assistance électrique en magasin, je me suis demandé si c’était possible de faire de nouveau un aller-retour vers le sommet du Mont Logan (1150 mètres d’altitude). Les premiers acheteurs avaient la même question! Nous ne faisons plus ce périple depuis quelques années déjà; pourquoi se la donner aussi difficile dans la vie!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Il est possible d’atteindre le sommet de cette montagne à vélo par la Réserve faunique de Matane (trop facile), par le village de St-Octave-De-l’Avenir (impossible en ce 27 septembre 2018 du à la chasse à l’orignal) et via le sentier Le Norois au bout de la route 11, dans le Parc de la Gaspésie. Ce sera notre choix. De plus, il nous offre un peu de latitude; l’aller-retour est au minimum de 45km (à partir du Lac Thibault) jusqu’à 100km à partir de la 299. Nous choisirons une distance intermédiaire dictée par la capacité de la batterie de ma monture (Moustache Saturday 27 Trail 4 – 500Wh) et mon estimation du niveau de difficulté; ce sera un départ du Lac Paul.

10h du matin, mon partenaire d’aventure pour la journée et ami, Jean-Louis, les vélos et moi, sommes prêts. Le secteur est loin de m’être inconnu puisque je l’ai pédalé plus du dizaine de fois dans les vingt dernières années, même dans la neige: c’est sans aucun doute ma randonnée à vélo fétiche! J’apprendrai tout de même beaucoup de chose pendant la journée grâce à mon accompagnateur, ancien agent de la faune dans le secteur. La température est idéale, agréable même parfaite pour parcourir le Norois (fermé à la circulation automobile à partir du Lac Thibault) qui grimpe abruptement par moment, particulièrement à l’approche des refuges la Chouette et la Nyctale. La pluie des derniers jours a gonflé le Ruisseau aux Saumons que nous croisons à plusieurs reprises. Le sentier, assez large pour les besoins de circulation des 4X4 de la Sepaq, devient lui même ruisselant par moment.

Arrêt mérité au 1er refuge

Nous sommes au premier refuge vers 11h30 (1h30 pour monter!!!!) pour grignoter un demi sandwich et s’imprégner de la vue incroyable que nous avons sur le Logan. Nous repartons pour l’approche de la montagne et nous nous engageons sur le dernier « pitch »; ce ne sera pas une 2e réussite à vie « sans mettre le pied au sol » pour moi même si le Moustache, avec son moteur Bosch CX en mode eMtb , se jouait des gros cailloux mais son pilote a manqué de souffle! Sommes nous les premiers cyclistes avec vélos à assistance au pied de la tour de communication juchée au sommet du Mont Logan? Peut-être! Probablement! C’est clairement un des endroits que je préfère sur cette planète! La vue et imprenable comme à chaque fois, quand le ciel est aussi dégagé. La faune nous fait même un clin d’oeil; un aigle royal vole sur notre gauche et un ours noir vaque à ses petites affaires 1km droit devant nous. Pour le simple plaisir de nos yeux, nous empruntons à pied le sentier du SIA sur environ 1 kilomètres vers le point de vue.

9km d’autonomie au sommet du Logan?

Mon écran affiche 9 km d’autonomie restante. Après 29km et la moitié de la randonnée, c’est un peu préoccupant. J’ai tout de même roulé frugal en mode ECO sauf quand j’avais besoin de plus de poussée. Nous redescendons, avec prudence, particulièrement dans la section abrupte, jonchée de gros cailloux instables. Autre passage au refuge pour finir notre dîner et entreprendre le retour. Comme à l’aller, les perdrix nous bloquent presque le chemin tellement elles ne sont pas farouches. La perte des boulons du porte-bagage de Jean-Louis ralentira quelque peu son ardeur dans les sections raboteuses.  Contrairement à lui, avec ses deux batteries de 400Wh, je dois surveiller ma consommation électrique; après une légère remontée de mon autonomie à 15km, elle descend tout en douceur. Je ne me permet plus de passer au dessus du mode ÉCO et pour le derniers 10km, j’enlève l’assistance sur le plat. Au retour à la voiture, après 58km sur mon cyclomètre Garmin, mon écran Bosch me donne encore 1km d’autonomie; ce fut juste!!!!

Bilan?

  • 58km sur un sentier raboteux comme je les aime et parfois très abrupte
  • 1500m d’ascension
  • La batterie 500Wh a été suffisante
  • Les 2 moteurs Bosch CX eux, n’ont jamais manqué de souffle
  • Le Moustache Saturday 27 Trail 4 et le iZip E3 Sumo ont été parfaits
  • Une quinzaine de gélinottes, 2 orignaux, 1 aigle royal et 1 ours
  • Une journée mémorable en agréable compagnie!

 

Tracé GPX de la randonnée

11Sep/18

Passage à l’Auberge de Montagne des Chic-Chocs!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

1 mois et 1 jour après la livraison des vélos de montagne à assistance électrique Raleigh Tokul à l’Auberge de Montagne des Chic-Chocs (la Sepaq), nous étions présents sur place pour un peu plus de 24 heures afin d’en faire la vérification. Leur popularité est telle que nous avons du nous organiser un horaire avec les clients de l’auberge pour les subtiliser à tour de rôle! 544 kilomètres en 1 mois; record du parc de vélos à assistance et surprise totale pour moi et l’équipe. Comment se porte la flotte? Très très bien! J’ai du faire du serrage de boulons mais absolument rien d’exceptionnel et surtout, les moteurs Bosch n’on pas fléchis à la tâche.

Nous avions aussi le bonheur d’explorer le territoire avec nos vélos le samedi et les Raleigh le dimanche. L’objectif était de se faire plaisir mais aussi de constater l’état des sentiers pour fournir des recommandations au directeur de l’auberge (pour l’entretien des vélos).  Nous avons roulé sur le sentier de l’épaule (refuge Palatouche) le samedi, en direction du lac Bardey via le sentier du Garrot et sur un vieux chemins en direction du mont Frère du Nicol Albert le dimanche: il y a du dénivelé à souhait et c’est évidemment plus agréable avec un vélo à assistance électrique! L’Auberge de Montagne a une ligne prometteuse pour les prochaines années!

Nous tenons à remercier M. Guy Laroche (directeur de l’auberge) et toute l’équipe (dont les guides) pour le séjour mémorable. La chambre était douillette, la bouffe était incroyable et le contact humain avec les employés ainsi que la clientèle tellement enrichissant.

Avec l’espoir d’y retourner!!!!