Tag Archives: Ski

12Avr/18

TOURISME: Dernier voyage de ski de fond hors piste de 2018?

En ce printemps 2018, il ne semble jamais trop tard pour un dernier voyage de ski de fond hors piste puisque la neige est au rendez-vous. Peu de photos ou de récit pour celui-ci. La première journée à débutée grise, est devenu radieuse par la suite. La neige était parfaite, comme en hiver! La deuxième journée, presque sous le blizzard, en aura été une avec plus de repos que de ski. Le voyage se termine le troisième jours sous un soleil de plomb, demandant crème et verres solaires, avec une neige qui deviendra collante en après-midi; nous sommes en avril!!!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

21Mar/18

TOURISME: Ski hors piste dans les secteurs du Richardson, du Ernest et des Mines Madeleine

Texte: Chantal Quintin

Ne jamais sous-estimer la montagne!

La montagne peut être un milieu hostile surtout durant la période hivernale, par la présence de forts vents, d’intempéries et de conditions de glisse variables. Avec une bonne préparation et un comportement respectueux face à la montagne, une randonnée en ski de fond hors-piste nous réserve toujours de belles surprises. Ce fut le cas de notre plus récente randonnée de 3 jours dans le Parc de La Gaspésie.

Mes coups de cœur vont à l’atteinte du sommet du Richardson quand ça décoiffe (mes complices sont d’avis qu’il y avait des rafales de près de 100km/h), aux découvertes au pied du Ernest Laforce et de la glisse sublime par la présence de neige tombée durant la nuit sur le sentier entre le refuge du Roselin et des Mines Madeleine avec en bonus, un détour au pied du Xalibu, puis finalement aux rencontres riches en récits d’aventures de ski de randonnée lors des soirées en refuge avec Denis de Montréal et avec, Alexandre et Marjolaine de Rimouski, deux membres du groupe, rencontrés par hasard (et puis c’était comment la cuve ?)

Merci à Guy et Jessica, complices de cette randonnée. Un total de 73km et de 2 955 m en dénivelé positif dont à elle seule la journée vers le Richardson représente 20,8km et 1560m+, ce n’est pas de la tarte et surtout sans vous je serai encore sur le Richardson à tenter de trouver son sommet

14Mar/18

PROMO: Pré-vente SKI 2018-2019 (on PAIE les taxes!)

Vous prévoyez faire un achat de skis, bottes ou fixations l’hiver prochain (2018-2019)? Venez en magasin! Avec un petit dépôt de votre part, nous paierons les taxes pour vous. Vous recevrez votre nouvel équipement très tôt lors de la prochaine saison, épargnerez des sous et nous pourrons mieux prévoir nos achats à venir (c’est déjà le moment!).

Qu’avons-nous à vous offrir (Bottes, fixations et skis)?

  • Ski de fond hors piste (Fischer, Alpina)
  • Ski Haute route (Voile, Fischer, Black Diamond, Elan)
  • Ski hybride (ski de fond hors piste et skimo)
  • Ski Raquette OAC

 

28Fév/18

TOURISME: À ski dans Avignon (Refuge le Corbeau)!

Toujours à la recherche de nouvelles aventures et de nouveaux secteurs à explorer à ski, ma complice Chantal et moi avons accepté l’invitation de Nick (du groupe FB Ski de fond hors-piste – est du Québec) de nous greffer à son petit groupe (Virgine, Emma et Benjamin) afin d’effectuer la boucle hivernale appelée « Le sentier des Monts Clark » reliant le stationnement du bout de la rue principale de St-André de Restigouche (MRC d’Avignon) sur les plateaux près de Matapédia, au refuge le Corbeau (sur le SIA). Notez que le Corbeau est l’un des rares refuges du SIA en opération l’hiver et qu’il est nécessaire d’en faire la réservation au SIA ou à la coopérative de St-André ((418) 865-2063). Nous avons amassé le maximum d’info avant le départ, soit très peu! Le SIA fournit une carte papier minimale (nous auras été très utile!) ainsi que le tracé du sentier d’été, différent à plusieurs endroits du sentier d’hiver. Vous trouverez plus bas les liens pour nos tracés GPS du parcours.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Après l’arrêt nécessaire pour payer nos couchés au refuge à la Coopérative de St-André, accueillis par la sympathique Mme Pelletier, nous avons immobilisés nos voitures dans le stationnement du départ du sentier, au bout de la rue principale. Il nous faudra pour tout le parcours, être attentifs aux indications du SIA et aux balises bleues, affichant un skieur, sculptées de surcroît! À plusieurs reprises, faute de ces balises, nous devront comparer la carte papier au tracé du sentier d’été et à notre jugement. Le premier 500 mètres (environ) est partagé avec les motoneiges sur leur sentier officiel. Puis, sur ce chemin, maintenant utilisé par quelques motoneiges seulement,  nous avançons pour bifurquer sur la gauche et passer sur le ruisseau Clark Est.

En cette première journée, nous utiliserons le sentier le plus court de la boucle. Nous longerons le flanc sud des Monts Clark en nous questionnant fréquemment sur la direction à suivre, sur une très fine couche de neige nouvelle recouvrant une croûte glacée qui peine à supporter notre poids: les descentes étant douces, les risques de chutes sont faibles dans ce segment de forêt mature et dégagée. Ce secteur offrirait un potentiel d’amusement certain en condition de neige optimale.

La dernière intersection n’indiquant pas de tourner pour le refuge, nous avons du nous rabattre sur la carte papier, les GPS et notre jugement (celui de Benjamin était le bon!) pour le trouver. Pour ma part, je me suis obstiné à gravir la montagne, sans les peaux,  dans l’espoir de le trouver et d’éviter de devoir remonter une 2e fois. Le fameux Corbeau est toujours en surplomb sur le canyon, comme au moment de mon passage en été il y a plusieurs années. Il était confortable grâce au poêle à bois efficace et la bonne compagnie. Il faut dire qu’un vin et choucroute après une journée de ski, c’est très agréable!!

Un copieux déjeuner, additionné à une nuit acceptable à peine perturbée par le bruit des souris dans les murs, lancent la deuxième journée sur le parcours long pour le retour à notre point de départ. À l’aide des peaux d’ascension pour la majorité, nous passons à 460 mètres, notre point le plus haut. Les essentielles balises bleues nous guident sur le sentier bien dégagé qui sillonne une superbe forêt. La descente se fait doucement malgré la croûte à peine cachée par la nouvelle neige: elle porte un peu plus maintenant. Nous aurons même le plaisir de nous amuser sur une section de chemin en pente un peu plus large. Le retour aux voitures se fait dans le plaisir et la facilité. Un arrêt agréable à la coopérative de St-André nous permet d’y faire quelques achats et de laisser des sous dans l’économie locale.

Recommandé le trajet du Corbeau? Absolument! En condition de neige normale, le parcours est plutôt facile. Les 2 trajets sont courts et bien adaptés à une activité avec couché en refuge. À faire au moins une fois! Il est fortement suggéré d’utiliser un GPS avec les tracés ci-bas.

Fichier GPX pour votre GPS (trajet court)

Fichier GPX pour votre GPS (trajet long)

23Fév/18

ÉQUIPEMENT: Les multiples personnalités du ski raquette OAC KAR 147 UC (p2)

Comme on pouvait déjà se douter à la lecture de la partie 1 de mon essai des skis raquettes OAC KAR 147 UC (et je n’aime pas du tout le terme ski raquette pour lui), ce petit coquin joufflu et ludique en offre pour tout le monde. Le type de chaussures utilisé et par extension, la fixation utilisée, changent sa personnalité.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Avec fixations universelles et bottes de marche =  Ski hors piste accessible, polyvalent, efficace, rapide à chausser, se débrouille bien dans les descentes faciles à moyennes.

Avec fixations universelles et bottes de planche à neige = Ski hors piste très capable dans les descentes moyennes à extrêmes (bon choix pour se lancer dans les sous-bois encombrés), moins efficace à skier puisque la botte est très rigide.

Avec fixations et bottes de ski hors piste 75mm =  Ski hors piste très agréable à skier, efficace,  excellent pour l’exploration et selon la rigidité de la botte, se débrouille bien dans les descentes faciles, moyennes à difficiles.

Avec fixations techniques Dynafit (ou compatibles) et bottes rigides (légères) = Ski hors piste très efficace et agréable pour explorer tout terrain. C’est le combo ultime pour partir à la découverte; pas de surprise puisqu’il peut affronter les descentes abruptes et encombrées. En ajoutant, une demi peau d’ascension avant, sa compétence en montée change de registre.

Est-ce que j’aime le OAC KAR UR 147? Évidemment oui!!!! Il fait maintenant parti de mon arsenal hivernal. Quand je pars à l’aventure sans savoir ce qui se trouve devant moi, c’est lui que je chausse!!!

 

09Fév/18

Parcours: Boucle initiatique au Ski Raquette à Matane – 4,8km

Voici une petite boucle très ludique, idéale pour s’initier au ski raquette ou au ski hors piste en plus de faire découvrir un joyau Matanais, le club de golf! Il est possible de débuter dans le stationnement des Club de ski de fond ou Club de golf de Matane. Il vous dirigera en territoire ouvert mais aussi en sous-bois très agréables. Il n’y a pas de montées abruptes et il est facile de le modifier à votre guise.

Essayez-le!!!!

Fichier GPX pour votre GPS

06Fév/18

Nouveaux produits: Nous distribuons maintenant VOILE!!!

Nous sommes fiers de débuter la distribution des produits VOILE chez Vélo Spécialité!!!

Nous avons déjà en magasin les fixations 75mm à cable comme celle-ci:

Et surtout, nous avons accès au catalogue incluant les skis (gagnants du Backcountry’s Editor Choice) Ultra Vector.

Notre première paire du polyvalent (ski de Randonnée Alpine à écailles!) Voile Ultra Vector BC est déjà livré!!!! Passez nous voir pour en savoir plus!

 

01Fév/18

ÉQUIPEMENT: Le Binding Buddy – Incontournable pour les sorties de ski hors piste

Vous êtes amateur de ski de fond hors piste ou de ski de randonnée en montagne? Ne partez pas sans un outil vous permettant de reserrer vos fixations. Je n’ai pas de fixations 75mm comme la photo! TOUTES les fixations sont vissés sur les skis et peuvent nécessiter un serrage.  Je n’ai jamais eu de problèmes! C’est une bonne nouvelle mais le risque demeure et plus vous vous éloigner, plus un problème de fixation est problématique. Au minimum, assurez vous qu’une personne du groupe transporte un outils de serrage (une trousse de premiers soins est aussi obligatoire!).  Devrais-je apporter des vis supplémentaires? Oui!!! Mais un tournevis Philips régulier fait l’affaire? ATTENTION, la majorités des fixations utilisent des vis Pozi Drive et certaines utilisent des vis Torx.

Nous avons en magasin le Binding Buddy de Black Diamond. Il est peu coûteux et pourra vous sortir de situations fâcheuses.

30Jan/18

On tourne en rond autour de la montagne Ronde!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Texte: Chantal Quintin

La montagne Ronde, une balade d’une journée transformée en 2 et même 3 jours…

Après quelques recherches sur les possibilités de ski de fond hors pistes sur différentes montagnes aux alentours de Rimouski, la montagne Ronde (260m), située à Saint-Valérien, semblait offrir une balade facile en suivant des sentiers aménagés vers son sommet, avec en prime la présence de belvédères permettant d’admirer les points de vue.

JOUR 1 : Un stationnement déneigé à proximité de notre point de départ (coordonnées géographiques fournis par balise Québec) nous laisse croire que nous sommes bel et bien au bon endroit. Le sentier qui nous semblait bien balisé au départ le devient de moins en moins et les flags nous font tourner en rond. Sommes-nous au bon endroit? La neige est lourde avec la température douce mais nous décidons de continuer de tracer notre route dans la foret à l’aide de notre GPS, traversant rivières, lacs, aulnaies, cédrière et érablière. Bien que nous atteignons après trois heures l’entrée des sentiers de la montagne Ronde (le sommet le plus à l’est) près du lac de la montagne, la question demeure, où est le sentier que nous devions emprunter? L’affichage de notre tracé au retour à la maison nous indique que notre point de départ était à moins de 100 mètres plus au nord : erreur du lecteur de GPS! Malgré notre fatigue des 12 km en 5 heures:), la montagne Ronde pique encore notre curiosité. Ainsi nous tenterons de trouver ce sentier le lendemain.

JOUR 2 : Retour sur nos skis sur LE bon sentier à la recherche de la passerelle aménagée. Cette passerelle est notre point de repère mais surtout un passage pour traverser la petite rivière Rimouski (principale embûche de notre jour 1). Arrivés à la passerelle, SURPRISE! Pouvons-nous traverser? Son état la rend impraticable et la pente à gravir de l’autre coté de la rivière nous fait renoncer et rebrousser chemin. On choisi notre alternative, le chemin de la montagne (merci Benjamin pour l’info) : un chemin municipal emprunté par les motoneigistes car le chemin n’est pas déneigé l’hiver. Après 4km et 4 motoneigistes nous atteignons finalement un premier belvédère, celui donnant sur la rivière Rimouski. Encore quelques kilomètres et une montée digne de la face d’un singe sur 75m, nous sommes au belvédère de la montagne Ronde avec un point de vue magnifique sur la petite rivière Rimouski et le secteur exploré le jour précédent… Nous serons de retour à notre point de départ après encore une fois, 5 heures de ski, pour près de 20 km, profitant aussi du coucher de soleil.

En résumé, la montagne Ronde offre de nombreux sentiers très intéressants à parcourir en ski. Nous avons croisé les sentiers de l’Embusqué, de la Rivière, la Cédrière, la Descente, l’Érablière, Noé et de la Passerelle. Toutefois en raison du mauvais état de la fameuse passerelle, l’accès par le chemin de la montagne est un incontournable. La prudence est de mise avec les motoneigistes bien que nous avons croisé des gens très sympathiques. Un jour 3 est à venir pour parcourir les nombreux sentiers inexplorés.

Voici les fichiers GPX de notre exploration de la montagne Ronde: n’oubliez pas que c’est de l’exploration, donc à utiliser à titre d’inspiration. Il n’y a pas de balisage.

Jour 1

Fichier GPX pour l’accès aux sentiers du sommet est de la montagne Ronde via la forêt à partir du stationnement (9km aller-retour).

Jour 2

Fichier GPX pour l’accès à la passerelle de la montagne Ronde à partir du stationnement (2.6km aller-retour).

Fichier GPX de la boucle pour accéder aux belvédères de la rivière Rimouski et de la montagne Ronde via la route de la montagne (boucle de 16km).