Tag Archives: Vélo

23Mai/19

TOURISME: Même 75nm de couple n’ont pas suffi!!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La Réserve Faunique de Matane en plus d’être un paradis du ski hors-piste, est aussi un paradis pour le vélo d’exploration. En ce 18 mai 2019, avec un printemps un peu tardif, mon ami Nelson et moi avons planifié une balade à partir du Chalet no 3 qui longerait la Rivière à la truite et ensuite monterait pour revenir par un autre chemin. Les machines? Ce sera nos FAT bike dont un Moustache Wild 26 à assistance électrique. C’est le plan.

La dizaine de kilomètres de la route de la Réserve qui emmène près du Chalet no 3 est bien dégagée et en bonne condition. Plus on approche de notre destination et plus l’intermittence des gouttelettes de pluie est courte. Roulerons nous sous la douche? Le temps de se préparer à  notre départ près du bâtiment de service de la Sepaq et la pluie cesse. Le chemin est détrempé et nous réglons la crainte de se mouillé en quelques tours de roues; nous serons sales! Nous avons longé à plusieurs reprise la Rivière à la truite en ski mais c’est une première pour moi en vélo. Elle est aussi belle en été! Le chemin ne sera plus entretenu on dirait puisque l’on croise 2 pancartes « Chemin fermé » qui encadre une section ou la rivière ronge doucement la falaise. Ça passe encore à vélo et ça passera encore pour un bon moment en ski.

Nous sommes sur le plat jusqu’au chalet 23, ouvert seulement en période de chasse. On poursuit dans la même direction mais tout doucement apparaissent des sections de neige qui nous forcent à descendre de nos machines. On doute mais les portions roulantes nous aident à garder l’espoir. Nous atteignons la montée qui devrait nous permettre  de connecter avec un chemin principal pour le retour. Ça monte soutenu sur plus d’un kilomètre sur un fond dégagé; le Moustache fait entendre son « bzzzzzz » léger en mode éco. De mon côté, la respiration est difficile mais acceptable. On rencontre de nouvelles plaques de neige et on doit descendre des montures et pousser. On fait quoi? On avance. Rien de plus plate que de reculer. Au sommet, le temps de déguster notre dîner à une intersection, l’espoir est toujours là!

On repart. Par le chemin prévu, on se frappe à une épaisseur de neige qui même aidé par le moteur Bosch CX et ses 75nm de couple nous empêche d’avancer. On reviens sur nos pas pour tenter un détour. Encore une fois , il faudrait risquer de pousser les machines sur plusieurs kilomètres dans la neige aux genoux. C’est froid pour le mollet!!! Nous rebroussons chemin. La descente est plus rapide; le momentum est l’ami du fat bike, ça passe presque toujours! La déception n’est pas grande. C’est superbe et on perd le compte des perdrix que nous devons presque pousser du sentier. Nous ne perdrons pas le compte du seul ours rencontré; il n’est pas très gros, il décampe mais nous rend nerveux puisque on doit passer entre la rivière et sa potentielle position sur le talus.

Retour à la voiture très satisfait après presque 34 kilomètres en bordure de la Rivière à la truite.

Fichier GPX pour votre GPS

21Mai/19

ÉQUIPEMENT: Essai des Panaracer Gravel King SK (Ghetto tubeless) partie 1

Après avoir été impressionné en 2018 par le Panaracer Gravel King régulier (lisse comme une fesse) monté tubeless (sans chambre à air) sur mon Marin Cortina AX, je désirais essayer le Gravel King SK avec ses crampons semble-t-il peu intrusifs mais efficaces. Mon nouveau Marin Gestalt X10 serait lui aussi un candidat pour un montage tubeless puisque ses jantes sont annoncés comme « Tubeless compatible ». Si je résume la vidéo, j’ai eu de la difficulté pour la roue avant à faire coller le Gravel King (très facile dans mon test de 2018) et à l’arrière, j’ai du me résoudre à faire un montage « guetto ». À l’usage par contre, ça fonctionne très bien! Surveillez le prochain article!

20Mai/19

ANNONCE: Spécialiste des porte-vélos!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous aimez la paix de l’esprit? Vous aimez vous déplacer  avec votre vélo de façon sécuritaire? Vous êtes passé à l’électrique et vous cherchez un porte-vélos adapté? Vous savez que nous sommes distributeur des meilleurs porte-vélos sur le marché?  Qui de mieux que votre spécialiste du vélo pour vous conseiller LE porte-vélos adapté à votre besoin?

Nous avons une solution pour vous. Nous avons accès aux marques Yakima, Kuat, Saris et Swagman. Nous pourrons vous équiper avec un porte-vélos qui sera convivial, facile d’utilisation, rapide et adapté à vos vélos qu’il soit derrière votre voiture, sur le toit ou dans votre boîte de camion. Des barres de toit? Nous avons ça aussi. Faîtes confiance à votre spécialiste du vélo pour transporter votre machine de façon sécuritaire!

16Mai/19

TOURISME: Trop tôt pour la Réserve Duchénier à vélo?

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une saison de ski de 6 mois pour un mordu de vélo, c’est assez! On pourrait encore en ce début mai. PAS QUESTION! On a besoin de monter sur nos vélos et d’aller dans le bois. Notre bonheur en cette journée avec une météo pleine d’espoir pourrait se trouver sur la Réserve Duchénier près de Rimouski; le chemin aurait été déneigé assez loin cet hiver. On stationne la voiture au poste d’accueil (même endroit que pour les randonnées de ski du dernier hiver) et on s’élance. Les constats se bousculent; il fait assez chaud pour pédaler en court, le chemin est dégagé et sec, il y a de la neige dans le bois, la rivière Rimouski est vigoureuse mais sous contrôle et les lacs ne sont pas « calés ».  La route en direction de St-Guy qui nous mène vers les lacs France, Boucher puis Touradi est vallonnée sans longue montée. Chaque lac, accessible pour la pêche l’été nous offre un panorama différent. Quel bel après-midi avec ma complice Chantal qui se permet d’agacer mon orgueil et mon cardio. Elle a beaucoup de potentiel pour le plein-air cette Réserve Duchénier! On y bricolera surement un voyage de bikepacking cet été!!!

14Mai/19

RÉALISATION: 2 personnalités pour le Raleigh Detour IE 2019

Le Raleigh Detour IE 2019 nous arrive tout équipé, prêt à s’attaquer à la ville et la campagne dans toutes les conditions météo en tout confort. Et si on le voulait plus sportif? Plutôt que de vous demander de l’imaginer, j’ai décidé d’en faire une version « hybride performance » et de vous la présenter. On enlève garde-boue et porte-bagage, change la selle pour un modèle plus étroit puisque son nouveau guidon plat incline le cycliste un peu plus vers l’avant. Voilà!!! Le même vélo assisté par le moteur Shimano 6100 a 2 personnalités! Mettez nous au défi d’en proposer une troisième!!!!

En vidéo…

09Mai/19

ASTUCE: Wolftooth Roadlink revisité

Comme on le voit dans mon premier article, nous utilisons le Wolftooth Roadlink depuis 2016 pour étendre la plage de vitesse sur certains vélos de route. Il éloigne le dérailleur des pignons et permet par exemple à un dérailleur avec une capacité maximale pour pignons 32 dents de fonctionner avec un pignon 36 dents. Ce sera ainsi plus facile de gravir les côtes. Je désirais pousser le bouchon un peu plus loin.

Est-ce qu’un dérailleur Sram GX, non recommandé par Wolftooth pour l’utilisation d’un Roadlink pourrait tout de même fonctionner? Le GX fonctionne bien jusqu’à 42 dents ce qui est raisonnable en général mais je désirais élargir la plage des vitesses de mon Marin Gestalt X10 2019 en passant du 11-42 à 11-46 et conserver mon plateau 42 dents plutôt que de le réduire. Regardez la vidéo pour en savoir plus!!!

07Mai/19

Parcours: Gravier – Boucle Métis et St-Octave de Métis – 38km

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Avec des noms comme « Route de l’Anse-des-morts », « Rang des Écossais », rue « Beach », le poétique inspire la créativité et le mouvement! Cette boucle de 38 kilomètres est idéale en début de saison ou pour se la jouer relaxe puisque le dénivelé est faible. La seule côte abrupte (très courte) se trouve de le village de Métis (secteur Les Boules) et n’est d’actualité que si on roule le trace en sens horaire, ce qui est suggéré si le vent souffle de l’ouest. Le parcours est sur bitume à 90% avec du gravier seulement (2019) sur le 2e Rang Est et sur une portion du Rang des Écossais près de la route McLaren. La circulation est faible presque partout et on roule dans un environnement champêtre. Le Village de Métis démontre comme à son habitude tout son charme.  Le secteur a encore plus à offrir si on laisse aller notre imagination!

DÉPART ET INDICATIONS : Le plus facile est de débuter le parcours à l’Église du village de Métis ou encore celle de St-Octave ou selon votre convenance.

Fichier GPX pour votre GPS

30Avr/19

ÉQUIPEMENT: Kit de réparation pour pneus « Tubeless »

Vous roulez « Tubeless » (pneu sans chambre à air)? Le scellant que vous renouvelez à chaque saison (j’espère pour vous!) habituellement colmate les petites perforations. Vous ne vous en apercevez même pas. C’est mon cas!! Par contre, il est possible de rencontrer un problème un peu plus majeur comme un perforation que le liquide ne réussi pas à sceller. On s’en sort généralement en montant notre chambre à air de rechange (vous avez ça?) et en gonflant après avoir trouvé la cause et retirer le détestable objet s’il est toujours là. C’est une solution valable MAIS avec l’inconvénient que l’on devra refaire notre installation « Tubeless » au retour à la maison si on veut continuer à profiter des avantages de ce principe.

Alternative? Transporter un kit de réparation pour pneu « Tubeless » comme celui de Lezyne (il en existe d’autres). L’outil permet d’insérer les languettes à l’endroit de la perforation pour colmater la brèche. Il suffit ensuite de gonfler. On peut couper ce qui dépasse à la maison. Voici en image:

Et une explication complète pour réparer de façon professionnelle son pneu « Tubeless » (C’est en anglais, je n’ai rien trouvé en français d’aussi pro).

Et une version en français

25Avr/19

Tourisme: Fatpacking d’avril en Haute-Gaspésie!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En avril, ne te découvre pas d’un fil! En 2019, c’était le mot d’ordre jusqu’à maintenant. Pour cette fin de semaine de Pâques, tardive, les prévisions météo étaient peu reluisantes. Dans le doute ou je dirais pour garder l’espoir, soyons prêts à tout. Au cas… Le plan de la fin de semaine devait être de rouler sur la plage en FAT bike à partir de Capucins jusqu’à Tourelle, village à l’est de Ste-Anne-des-Monts, avec dodo en camping.  Qui dit plage en vélo dit marée. Elle serait idéale étant à son plus bas vers 10h du matin.

Samedi 20, pas de départ; avec regret puisque la journée sera belle. La pluie en soirée nous rassure sur notre décision. Dimanche 21, prêt pas prêt, on part! On vivra avec les aléas de mère nature; c’est gris et frais mais tout à fait acceptable avec mes pantalons 3/4 et des gants longs. Nos FAT bike sont harnachés de nos kits de bikepacking par Revelate Designs avec le nécessaire pour cette virée. Dès notre descente sur la plage, il est clair que c’est roulant. Roulant pour du FAT bike de plage; tout de même lent si on compare à la montagne et très lent si on compare à la route. Pas de problèmes, nous ne sommes pas pressés. La marée basse nous permet de traverser les ruisseaux un peu gonflés par la fonte des neiges en roulant dans leurs section plus large et peu profonde, près de l’embouchure. Nos bas imperméables combinés à un pédalage énergique font partie de la recette gagnante d’une traversée réussie! À l’approche du fameux Cap de Cap-Chat, le sable laisse place à des sections de roc impraticable sur le vélo. Le pied de glace encore présent par endroit nous facilite tout de même la tâche. Je désirais partager la section suivante, l’Anse blanche avec Chantal depuis longtemps. Elle m’avait surpris il y a 3 ans. Elle est encore surprenante lors de notre passage. Comment se fait-il que cette plage de coquillage existe?

À partir de Cap-Chat, la marée est maintenant plus haute. C’était prévu et sans problème puisque la plage est très large jusqu’à Ste-Anne-des-Monts. Les ruisseaux devront être traversés avec plus de précaution. À l’approche de Ste-Anne, nous constatons qu’après 4 heures de pédalage, nos fessiers trouvent le début de saison difficile. Il serait raisonnable d’arrêter ici. Nous avons « spotté » un camping potentiel à l’embouchure de la rivière et l’heure est parfaite pour se rendre au Pub chez Bass pour déguster une bière bien méritée. Avait-on dit que ce serait à la dure? Pas du tout! C’est tellement rare que l’on peut se gâter vraiment dans nos périples de bikepacking…

Petit feu de plage et dodo bercé par les vagues nous transporteront vers notre réveil. La température, un peu fraîche, est tout à fait agréable en ce matin du 22 avril. Le café chaud est bienvenu, dégusté avec le traditionnel gruau. Surprise, une visite de courtoisie nous apprendra que nous bivouaquons à 30 mètres du terrain de l’ami André, client et légende du ski dans la région. Bonus? L’eau, la toilette et une jasette!!! Retour sur les vélos et sur une plage large, dégagée par une marée très basse.  Le soleil et le ciel bleu rendent les points de vue encore plus impressionnants que la veille. Les ruisseaux se traversent comme la veille mais petit à petit, à l’approche de Cap-Chat, nos pieds refroidissent. Chantal doit même enlever ses chaussures et ses bas pour les laisser dégeler! Ce sera heureusement efficace. Nous approchons de nouveau l’Anse blanche mais cette fois, par manque de temps, je suggère de contourner le « Cap » via la route. C’est vraiment moins intéressant… Désolé. Nous terminerons le parcours sur la plage en contournant le village de Capucins et son dernier « iceberg » dans la baie!

Conclusion? 2 journées de 30 kilomètres de FAT bike de plage dans un environnement mémorable et un dodo réparateur en bordure du fleuve.

Pour plus de détails sur le parcours:

Capucins vers Cap-Chat – 14,5km

Cap-Chat vers Ste-Anne-Des-Monts – 15,2km