Category Archives: Équipement

21Juin/18

Essai client: La Weehoo , une chouette remorque pour faire des balades avec les enfants!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Texte et photos: Mélanie Gagné

J’adore faire du vélo. Quand je regarde des images du Danemark ou des Pays-Bas (entre autres), avec des gens de tous âges et de tous styles qui font quotidiennement leurs déplacements à vélo, ça me fait rêver. Le vélo pour moi est le moyen de transport par excellence. En devenant maman, j’avais hâte d’y initier mon fils. Depuis qu’il a un peu moins d’un an, nous faisons ensemble beaucoup de déplacements à vélo (aller à la garderie, aller à l’épicerie, etc.). Ces moments de transport actif sur deux roues sont précieux : on prend l’air, on observe le paysage, on discute, on chante.

J’ai commencé par acheter le siège traditionnel pour enfants à installer derrière le vélo, j’ai aussi eu une remorque Chariot. Cette année, notre nouveau joujou est la Weehoo. Il s’agit d’une remorque avec un système de pédalage IGO qui permet aux enfants de faire de l’exercice pendant les déplacements, en étant confortablement assis.

Ce que j’aime de la Weehoo :

  • Légère, ne prend pas dans le vent ;
  • Là où mon vélo passe, la remorque s’y rend aussi ;
  • S’attache facilement au vélo (plusieurs adaptateurs fournis) ;
  • Permet à mon garçon de pédaler lui aussi, s’il en a envie ;
  • Sa couleur vive la rend bien visible des automobilistes ;
  • Il y a des petits espaces de rangement pratiques ;
  • On peut se procurer une toile de protection contre le vent et la pluie ;
  • On peut l’utiliser longtemps parce qu’elle convient pour les enfants de 2 à 9 ans (le siège s’ajuste facilement) ;
  • C’est un détail, mais chez nous, on aime son nom rigolo ! 😉

Bémols :

  • Si la Wheehoo reste attachée au vélo pour le rangement, ça prend beaucoup d’espace ;
  • Le vélo avec la Wheehoo ne tient pas en place avec le pied de vélo. C’est un train ! Il faut l’accoter sur un mur ou sur quelque chose (surtout avec le climat venteux matanais) ;
  • Il faut développer une technique pour tenir le vélo et la Weehoo contre soi tout en installant l’enfant dans la remorque (ou demander de l’aide). Personnellement, je ne trouve pas cela compliqué, mais je le mentionne parce que ça peut être un bémol pour certaines personnes.

Je recommande la Wheehoo. C’est un beau produit, intéressant et qui peut se revendre facilement. Pour les parents qui aimeraient l’essayer avant de l’acheter, la Maison des familles de La Matanie en a une à louer.

J’ai un rêve : voir plus de familles à vélo dans La Matanie et croiser d’autres Weehoo dans la rue. 😉 Je reçois souvent des félicitations au sujet de mes déplacements à vélo avec fiston. Les gens me trouvent vaillante, courageuse. C’est gentil, mais il faut expérimenter le transport actif pour se rendre compte que c’est beaucoup plus simple que ce que l’on imagine. J’ai fait le test à quelques reprises de chronométrer mes déplacements en ville et plusieurs fois j’ai mis le même temps à me rendre quelque part en vélo qu’en voiture (et parfois moins de temps). On a tort de croire que c’est plus long de pédaler. Essayez pour voir ! Vous y prendrez goût ! 😉

Merci à Guy de Vélo Spécialité de prendre soin de mon vélo et de m’aider dans la réalisation de mes rêves de vélo (comme acheter une Weehoo)!

Infos sur le transport actif
Infos sur la Weehoo

Passez un bel été sur votre vélo en famille !

Mélanie Gagné

19Juin/18

ÉQUIPEMENT: Essai du sac de guidon Topeak Frontloader

Amateur de bikepacking depuis plusieurs années, j’ai utilisé différentes solutions bricolées pour le chargement à l’avant, passant du harnais cousu au harnais de plastique avec courroies. Bien que fonctionnelles, comme pour l’arrière du vélo, je ne m’étais pas permis l’achat d’un vrai produit adapté pour l’avant, plus simple et plus léger. Bien que mon dernier bricolage est très solide et superbement stable, j’avais envie de faire l’essai du Topeak Frontloader afin, idéalement, de pouvoir offrir un produit commercialement disponible. Conclusion? C’est un très bon produit, simple d’utilisation et stable sur le vélo. Il est disponible pour 110$ incluant le sac au sec de 8 litres. Il s’ajuste bien au vélo grâce aux espaceurs inclus.  J’approuve et suggère le Topeak Frontloader!

12Juin/18

ÉQUIPEMENT: Sac de selle Topeak Backloader 15L (p1)

Amateur de bikepacking moi même, je ne m’étais pas permis l’achat d’un vrai sac de selle parce que un peu cher, pas toujours facile à obtenir au Canada, frais de douane important sur les achats outre frontière. Le fabricant Topeak offre maintenant 3 sac de selle pour le bikepacking en volume de 6 litres, 10 litres et 15 litres. La distribution canadienne est excellente et le prix très raisonnable.

05Juin/18

ÉQUIPEMENT: Un petit sac très très pratique!

Créé à l’origine pour le bikepacking et les courses de longue distance, le sac de guidon « feed bag », appelé « Mountain feedbag » par un fabricant pionnier de cet équipement, Revelate Design,  possède des usages multiples: transport de bouteille, de nourritures, de téléphone, de clefs, etc.  Chez Vélo Spécialité, nous avons diminué son utilisation spécialisée pour le démocratiser  à une majorité de cycliste. Il peut bien sûr encore transporter les mêmes choses et plus mais il n’est plus réservé à quelques connaisseurs. Il devient un ajout très intéressant pour la majorité des cyclistes.

Il vous manque d’espace pour une bouteille? Vous aimeriez que votre bouteille soit plus accessible? Facile!!!!

Vous voulez transporter un peu de nourriture, votre cellulaire ou votre porte-feuille?  Facile!

Nous avons en magasin le Lezyne Stuff Caddy pour répondre à vos besoins.

29Mai/18

ÉQUIPEMENT: Un ordinateur de vélo GPS discret et efficace!!!

Garmin, fidèle à lui même, sort de nouvelles versions de sa gamme Edge, ordinateur GPS pour le vélo, à chaque année. Nous avons vu disparaître récemment les diminutifs 20 et 25 et progresser les huit cent quelques et cinq cent quelques. Il manquait un modèle discret, peu encombrant, capable de brancher de multiples capteurs (fréquence cardiaque, puissance, vitesse, etc) sans devenir un monstre de complexité par sa panoplie de fonctions inutilisées par le commun des mortel. VOICI!!! Le Edge 130 est né et pour ma part, très bien né. Je ne suis pas un amateur de gadget malgré mon passé d’informaticien. J’aime les choses simples et surtout les choses qui me simplifient la vie. Il fait ça ce petit Garmin!

Il est aisé d’ajouter ou de supprimer des écrans d’affichage et de configurer selon ses préférences chacun de ces écrans. Pour ma part, un écran principal avec la vitesse, la distance, le temps écoulé et la fréquence cardiaque est ce dont j’ai besoin.

J’ai rien contre laisser un écran qui me montre le dénivelé pendant ma randonnée.

La nouvelle fonction la plus intéressante pour moi est la navigation. Qu’est-ce que ça fait et c’est-ti compliqué? En simple, on charge un trajet créé précédemment via Garmin Connect en USB ou encore plus facile via le téléphone en Bluetooth. Ensuite, dans le sentier ou sur la route, on démarre la navigation du dit parcours et le gentil petit Garmin Edge 130 nous le montre à l’écran en plus d’une flèche noir qui est nous. Il nous indique par une flèche les virages les plus importants et si on quitte le parcours. Sinon, à nous de garder la flèche noir sur le trajet plus pâle.

Et en pratique? J’adore! C’est exactement ce que je recherchais pour mes balades d’exploration: la possibilité de charger un parcours et de le suivre simplement sans devoir sortir mon GPS (téléphone Android avec l’application OSandM). On économise de la batterie et on s’oriente plus facilement. Ce sera un allié lors de mes voyages de Bikepacking de l’été qui arrive.

Pour le reste? Il a été très facile de le relier à mon capteur de fréquence cardiaque d’une autre marque. J’assume donc qu’il sera très facile à relier avec un capteur de puissance par exemple. Jusqu’à preuve du contraire, et j’en serais étonné, c’est un bon choix et à un prix raisonnable soit 270$.

04Mai/18

C’est le temps des pneus d’été pour le FAT?

Votre FAT est chaussé pour un maximum de flottabilité hivernal? EXCELLENT!!! Par contre, pour la saison estivale, si comme moi vous roulez des pneus de 4,8 pouces, très cramponnés de plus, remettez vos pneus d’été (moins cramponnés et/ou moins large) ou faîtes un achat pour préserver vos précieux pneus d’hiver. Sur la photo, vous pouvez voir un Surly BUD 4.8 à gauche et un Vee H-Billie 4.25 à droite. Ce dernier offre moins de résistance au roulement ainsi qu’un poids plus faible. Il sera tout à fait adéquat sur la plage comme en forêt.  FINI la neige!!!

30Avr/18

ANNONCE: Nos vélos de montagne en format PLUS sont arrivés!

La nouvelle tendance pour les vélos de montagne, c’est le format PLUS pour les pneus. C’est quoi? Ce sont des vélos à roues de 27,5 ou 29 pouces avec des pneus de 2,75 à 3,25 pouces. Et l’avantage? On obtient un comportement et une assurance de pilotage qui se rapproche de ceux du FAT bike mais avec une résistance au roulement très près d’un vélo traditionnel. Ça élève le niveau du pilote sans passer des années à apprendre!

Nous avons choisis 2 machines offrant un excellent rapport qualité/prix pour représenter cette catégorie chez 2 fabricants.

Le Spherik SMT de conception QUÉBÉCOISE, disponible aussi bien avec roues 27.5 Plus et 29 pouces, propose 2 couleurs de cadre et 5 niveaux de pièces pour un prix de 2849$ à  5299$. Sa géométrie exclusive permet une position optimum de pédalage et un rendement de suspension parfait avec tous les formats de cadres. Nous avons un vélo démonstrateur disponible pour vous afin de l’essayer en forêt!

Marin remet en service et au goût du jour, son B17. Il est disponible en 3 niveaux de pièce de 2779$ avec le B17-1 à 4889$ avec le B17-3. Vélo de montagne à 2 suspensions qui vous rendra plus compétent en terrain difficile grâce à ses pneus de 27.5 en largeur PLUS (entre le vélo de montagne régulier et le fat bike). Il est un digne représentant de cette nouvelle tendance!!!

25Avr/18

ÉQUIPEMENT: Bas imperméables et respirant DexShell, vélo, FAT, marche, moto, et plus!!!

Que diriez vous de pouvoir rendre toutes vos chaussures imperméables au besoin et sur demande? Facile!!! La compagnie DexShell offre une grande variété de bas imperméables avec une particularité importante: ILS SONT CONFORTABLES!  Pour le vélo, la marche, la moto ou autre, ma stratégie est simple. Je porte toujours des chaussures respirantes. S’il pleut, j’enfile mes bas imperméables avant le départ de ma randonnée. Sinon, j’apporte avec moi mes bas imperméables et je les utilise au besoin. Je mouille mes chaussures? Pas de problème! J’enlève mes bas mouillés et j’enfile mes bas imperméables qui me protégeront de mes godasses trempées!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

J’utilise des bas avec membrane Gore Tex traditionnel depuis plusieurs années. Ils sont fonctionnels MAIS difficile à enfiler puisque non élastiques et nécessitent un sous bas. Les bas Dexshell, eux se portent directement sur la peaux et sont aussi élastiques que les bas traditionnels. Les versions Trekking et Hytherm Pro ont un intérieur en laine Mérino très doux au toucher. L’extérieur en Nylon et Elasthane protège la membrane Porelle qui laisse passer l’humidité générée par les pieds et empêche l’eau d’entrer. C’est un produit fonctionnel et très utile à avoir dans notre arsenal de plein-air!

Nous sommes distributeur des produits DexShell.

17Avr/18

ÉQUIPEMENT: Plus qu’un support de rangement à vélo!

Vous aimeriez bien avoir un support à vélo simple, transportable et idéalement vous permettant de faire votre entretien? Dans la mesure du possible, il ne devrait pas vous ruiner? Votre vélo à un trou dans le pédalier (très courant maintenant)? Ça existe!!!!

Shimano avec sa gamme PRO nous propose le PRTL0074 pour 54.99$. Il se replie pour se ranger ou pour se transporter facilement. Il supporte aisément même les FAT bike.

On peut pédaler le vélo pour lubrifier la chaîne, nettoyer, ajuster les vitesses, ou autres.

 

04Avr/18

ÉQUIPEMENT: Des dérailleurs sans cables et sans fils!!!

Shimano offre depuis plusieurs années déjà des transmissions électroniques, sans cables de vitesse mais en utilisant des fils et une batterie qui doit se loger à quelque part dans le cadre. La fiabilité est éprouvée maintenant et tous les utilisateurs ne jurent que par ce système. Comme mécano, le filage est peu plaisant à monter et à réparer.

Sram, en 2017, a proposé sa version des dérailleurs électroniques, sans fil cette fois. Chacun des dérailleurs a sa propre batterie, interchangeable, qui s’enlève facilement pour la recharge. Du point de vu du mécano, on parle d’un système très simple d’installation: on fixe les dérailleurs au cadre (comme pour tout dérailleur), on fait se reconnaître les manettes et ces deux dérailleurs, on fait les ajustements requis et VOILÀ!

Ça fonctionne bien? Oh que oui!!!! Les rumeurs veulent qu’une version montagne seraient sur le point d’être présentée; un gravel bike à dérailleur électronique sans fil ne serait plus de l’ordre du fantasme!!!